ClubInterviewInterview du responsable des arbitres du club – Bruno Maupetit

4 mars 20210
https://fc-talence.com/wp-content/uploads/2021/03/0C155F19-CBE9-4BCF-915A-81B530A8F319.jpeg

En l’absence de compétitions, nous avons interrogé Bruno Maupetit, responsable des arbitres du club, afin d’en savoir davantage sur cette fonction si indispensable à notre sport.

• Peux-tu nous présenter tes principales missions en tant que responsable des arbitres ?

J’assure le recrutement des jeunes arbitres et je supervise leur formation. Plus globalement, je m’occupe de la gestion des arbitres du club. J’assure également l’accueil des arbitres et des délégués lors des matchs officiels. Je peux répondre à toute question des entraîneurs et dirigeants sur le règlement et ses évolutions, les réserves,…

• Combien d’arbitres y a-t-il au sein de club ? Avez-vous des objectifs qualitatifs ou quantitatifs en terme de formation ?

On a 8 arbitres. Les arbitres que l’on recrute doivent être disponibles pour le club et doivent montrer de l’investissement. Il faut qu’ils aient l’âme de l’arbitrage et du football en général.
Au niveau des objectifs, nous essayons de faire monter nos arbitres au plus haut niveau grâce à des formations. Nous n’avons cependant pas d’objectifs quantitatifs hormis avoir plus de 4 arbitres formés au club qui permettent d’avoir un plus grand nombre de mutés sur notre catégorie seniors.

• Comment se déroule la formation des arbitres ?

En préambule je fais passer un entretien afin que le potentiel futur arbitre m’expose son projet, pourquoi il veut arbitrer, ce qui me permet de mieux faire connaissance. Suite à cela, le club décide de prendre en charge sa formation avec un examen final. Une fois qu’il a réussi l’examen, le club lui offre la première dotation afin d’arbitrer en match officiel.

La période actuelle sans match est-elle difficile à gérer pour les arbitres ?

Très difficile parce qu’ils ne peuvent pas s’entraîner. Il n’y a pas de match donc impossibilité d’intervenir sur le terrain, après ils peuvent s’entretenir individuellement. Ils sont autant pénalisés que les joueurs au final, et ils attendent le retour à la compétition autant qu’eux.

• Quels sont les avantages à former des arbitres pour le club ?

Le club a plus de reconnaissance au niveau du district et de la ligue de football . On a la possibilité de faire des formations internes sur les évolutions des règlements. On fait aussi beaucoup de pédagogie avec les jeunes et les seniors du club. De plus, les clubs qui n’ont pas assez d’arbitres ont des sanctions (amendes et impossibilité de monter sportivement) car ils ne rentrent pas dans les statuts de l’arbitrage.

• As-tu un message à faire passer aux jeunes qui hésitent à se lancer dans l’arbitrage ?

Venez nombreux à l’arbitrage car ce n’est pas contraignant, on reste dans l’environnement du football et c’est intéressant car c’est une autre façon de voir ce sport, ce qui permet de devenir plus discipliné. Un arbitre est un être humain, il peut se tromper, à notre niveau il n’y a ni les caméras ni la vidéo. Il y a beaucoup de pédagogie de la FFF et de la Ligue et je trouve ça très bien, je suis d’ailleurs en contact avec le district et ses responsables des arbitres de ce fait, les relations entre le club, la ligue et le district sont bonnes car le travail est bien fait de notre côté donc on véhicule une très bonne image. Je souhaite dire aussi aux arbitres de ne pas lâcher malgré la crise liée au Covid  parce qu’on s’en sortira un jour ou l’autre et il faudra être prêt à reprendre.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *